Déficience intellectuelle et conduites addictives


En quelques mots…

Pendant longtemps la prévention des conduites addictives chez les personnes en situation de déficience intellectuelle est restée tabou. Aujourd'hui, au regard des conséquences négatives de la consommation (absentéisme, perte des centres d'intérêt, difficultés relationnelles, problèmes de sommeil, dégradation de la santé), de nombreux établissements (IME, ESAT, foyers de vie, SESSAD…) se posent la question de cette prévention auprès de leur public. Entre devoir de protection et volonté de préserver, et même de renforcer l'autonomie des personnes accueillies, les professionnels doivent faire face à des questionnements particulièrement complexes.

Cette formation a pour objectif de mieux comprendre les processus liés aux conduites addictives (alcool, tabac, écrans, cannabis et autres produits) chez les personnes en situation de handicap. Quelle compréhension aujourd'hui des conduites addictives dans le champ du handicap ? Existe t-il des spécificités dans la prévention, le repérage, l'accompagnement des conduites addictives ? Il s'agira d'avoir un nouveau regard sur les conduites addictives pour accompagner les personnes vers une plus grande maîtrise d'elles-mêmes.


Durée :
3 jours, soit 19,5 heures

Sessions et inscriptions
Formation inter-établissements

Pas de session actuellement

Pour une formation en intra : nous consulter
prevention.hautsdefrance@anpaa.asso.fr